Éditorial

2017, les axes de développement.

Pour cette nouvelle année, trois axes de progrès principaux. Le développement du Réseau, la présence sur les médias sociaux, et le coeur de notre activité qu’est le développement des affaires de nos adhérents.

Nous avons expérimenté depuis trois ans notre modèle d’affaires, et nous engageons 2017 avec un système abouti, quoi que encore perfectible. La route a été longue, mais nous pouvons être certains que nos efforts nous ont conduit a plus de clarté dans notre organisation, et nous ouvre les perspectives de développement.

L’intégration des nouveaux membres est facilitée, et les échanges plus fluides, grâce aux réunions structurées et aux médias sociaux qui permettent de partager et d’échanger en temps réel entre adhérents. Le format groupe au dessus de quinze personnes étant une condition minimale pour le bon fonctionnement de l’ensemble. Nous testerons aussi les limites à ne pas dépasser, cette année j’espère, en nombre d’adhérents par groupe sur un territoire.

D’ores et déjà, voici une première proposition de découpage des territoires par groupe, suite à la demande d’un restaurateur de Saint-Dié-des-Vosges de créer un Groupe GEM sur ce département, et afin de rester fidèles à notre charte : un groupe GEM par département, intégré dans une même structure associative qu’est le groupe fondateur haut rhinois.

Lazare CHATZITHOMAS

Président